EPL

Analyse des teneurs: les EPL soutiennent la gestion de votre troupeau

En participant aux épreuves de productivité laitière (EPL), l’exploitation herdbook (exploitation HB) reçoit chaque mois des indications relatives à la quantité de lait et aux teneurs du lait de ses vaches. L’analyse des teneurs en cellules somatiques et en urée (CS et U) du lait représente un service standard. L’EPL fournit des informations précieuses au niveau de la gestion du troupeau.
Les évaluations annuelles actuelles des EPL se trouvent ci-dessous. Elles se trouvent dans le numéro 2 de l’édition du racebruneCH sous le titre «Année de contrôle laitier».

Le jour du traitement des échantillons de lait, les résultats, comportant les données les plus actuelles, sont envoyés par courrier A. Ils comportent des informations relatives à la productivité, aux teneurs, à la santé des mamelles et à la fécondité.

Méthodes de contrôle EPL

Méthode de contrôle A4

Pour la méthode A4, la quantité de lait et les échantillons de lait sont contrôlés sur deux traites consécutives (matin et soir).

Méthode de contrôle AT4

Pour la méthode AT4, la collecte et l’échantillonnage du lait sont effectués en alternance pour une traite, une fois le matin et une fois le soir pour une seule vache laitière. En cas de compteurs à lait électroniques reconnus, la quantité journalière de lait peut être prélevée directement par l’ordinateur (ATM4). Pour des moyennes sur plusieurs jours, la quantité de lait est habituellement prélevée sur la base de la moyenne des 7 derniers jours. La moyenne sur plusieurs jours est utilisée dans les exploitations équipées de robots de traite, ainsi que dans les salles de traite. Dans les exploitations équipées de robots de traite, l’échantillonnage a lieu en alternance (matin / soir) avec un dispositif d’échantillonnage (navette) sur un lieu de traite.

Méthode de contrôle AZ4 (échange automatique des données animales EADA)

Dans les exploitations équipées de robots de traite, la méthode de test AZ4 peut être utilisée avec un logiciel approprié et une connexion Internet. Les données relatives à la quantité de lait sont automatiquement transmises quotidiennement à la fédération d’élevage (échange automatique des données animales EADA). Selon l’ICAR (International Committee for Performance Testing in Animal Production), la moyenne journalière est calculée sur la base des données de toutes les quantités de lait d’un animal au cours des 96 dernières heures. Braunvieh Schweiz prend en charge la taxe unique d’installation et les frais courants du transfert de données. Une partie des coûts est couverte par la réduction de l’indemnisation versée aux contrôleurs laitiers. Selon les marques, il se peut que des frais supplémentaires soient engendrés. À cet égard, merci de prendre contact avec le technicien chargé de la maintenance de l’installation de traite.
Les exploitations utilisant des robots de traite de la marque BouMatic, DeLaval, Fullwood, GEA, Happel ou Lely peuvent être annoncées comme des exploitations standard.

Méthode de contrôle BZ4 (contrôle B avec EADA)

Les exploitations recourant à un robot de traite et à l’EADA (méthode de contrôle AZ4) peuvent procéder au contrôle B (autocontrôle). Le recours à l’EADA et l’utilisation de l’application eBGS sont obligatoires. Cette dernière remplace la fiche d’accompagnement papier utilisée pour le contrôle laitier. La méthode de contrôle est désignée sous le nom de BZ4. Les nouveaux tarifs sont disponibles ici.

-Thomas Villiger, Beinwil AG-
«Les EPL de la méthode BZ4 sont précises, efficaces et flexibles pour notre exploitations robotisée.»

Vos avantages

  • Grâce aux analyses des teneurs du lait (teneurs en la matières grasse, en protéines et en urée), vous pouvez composer des rations équilibrées.
  • Vous assurez la qualité de la production de lait, et grâce à la détermination des teneurs en cellules somatiques, vous améliorez la qualité du lait.
  • Vous profitez des données relatives à la productivité, à la santé des mamelles et à la fécondité.
  • Tarifs EPL pour exploitation HB

 

Tarifs EPL pour explotation HB

Inscrivez-vous dès maintenant aux EPL et améliorez la gestion de votre troupeau !

Formulaire d’inscription EPL pour exploitations de HB










    Geburtsdatum

    Règlements

    Ci-après, vous trouverez tous les règlements en vigueur concernant les épreuves de productivité laitière de Braunvieh Schweiz; vous trouverez également des brochures relatives au calcul des points de productivité (PP) et à la détermination des teneurs en cellules et en urée:

    Règlement de la CTEBS  pour l’exécution des épreuves de productivité chez les races bovines suisses.

    Analyses des teneurs pour les exploitations NHB

    Les exploitations non affiliées au herd-book (exploitations NHB) peuvent également faire analyser leur lait. Au laboratoire Suisselab à Zollikofen, les échantillons de lait sont analysés par des appareils modernes. Les résultats sont transmis au client par courrier A ou par e-mail, et cela le jour où le laboratoire a reçu les échantillons de lait.

    Les teneurs en matières grasse et azotée, en urée et en cellules somatiques des échantillons de lait des exploitations NHB sont analysées. Les substances du lait sont importantes pour le paiement du lait selon la teneur. De plus, les teneurs en cellules et en urée du lait fournissent des informations importantes pour la gestion des troupeaux.

    Tarifs analyses exploitation NHB

    -Enea Polti, Olivone TI-
    «L'analyse des teneurs à l'alpage est un contrôle de qualité supplémentaire.»

    Teneur en cellules

    La teneur en cellules fournit des indications sur la santé des mamelles, qui joue un rôle décisif dans la production du lait de haute qualité. Les maladies du pis occasionnent chaque année les pertes les plus importantes dans la production de lait.

    Détermination des teneurs en urée

    Grâce à la détermination des teneurs en urée, il est possible d’identifier des disproportions entre l’énergie et les protéines brutes dans la ration. Elles peuvent avoir des effets négatifs sur le résultat d’exploitation à plusieurs niveaux.

    En interprétant les teneurs en urée, il est recommandé de classer les vaches en trois groupes de lactation et de considérer les résultats par groupe. Si les teneurs en urée sont trop élevées, cela signifie que la ration contient trop de protéines brutes par rapport à l’énergie; la situation est inverse lorsque les teneurs en urée sont trop basses, ainsi la ration contient trop d’énergie par rapport aux protéines brutes.

    Rapport graisses/protéines (RPG)
    Le RGP est un indicateur qui permet d’apprécier l’apport d’énergie fourragère. Il ne subit aucun effet de dilution lorsque la quantité de lait va croissant. Pour la race Brune, le RGP optimal devrait se situer entre 1.0 et 1.4. S’il est supérieur à 1.4, cela peut signaler une cétose clinique ou subclinique de la vache, ce qui concerne surtout les vaches dans les 100 premiers jours de la lactation. Un RGP inférieur à 1.0 peut avoir différentes causes en fonction du stade de la lactation. En début de lactation, une acidose peut être à son origine, tandis qu’un RGP plus faible vers la fin de la lactation signifie que la vache a reçu trop d’énergie. Les vaches qui engraissent en fin de lactation risquent en particulier de subir des maladies métaboliques (par ex. cétose) au cours de la lactation suivante. Deux valeurs limites supérieures spécifiques à la population respective sont indiquées sur le nouveau rapport de laboratoire pour le RGP: une valeur limite pour les animaux Jersey et une pour toutes les autres races (race Brune, Grise, Holstein, etc.).

    Vos avantages

    • Grâce à la détermination des teneurs en cellules, vous bénéficiez d’une meilleure surveillance de la santé des mamelles.
    • Grâce aux pis sains, vous économisez des frais de vétérinaire élevés.
    • Des informations utiles sur l’alimentation et les soins de la vache soutiennent la gestion de votre troupeau.

    Commandez dès maintenant l’analyse des teneurs et profitez des informations sur les cellules!