Histoire

2021Refonte du site Internet: restructuration et nouvelle présentation du site Web
2020Introduction de la puce SWISScow
Introduction des contrôles EPL par les propriétaires
Suspension des EPL et de la DLC en raison de la pandémie de coronavirus de mi-mars à début mai.
2019Lancement de la fiche d’accompagnement électronique (eBGS) sous forme d'application pour les contrôleurs laitiers.
Développement et mise en œuvre de la stratégie de la marque «Brown Swiss» en collaboration avec la Fédération européenne Brown Swiss.
2018Introduction de l'application de gestion de troupeau «SmartCow», résultat de la collaboration dans le cadre du réseau de données entre Braunvieh Schweiz, swissherdbook, Vache mère Suisse et Swissgenetics.
Introduction de l’estimation des valeurs d’élevage (EVE) résistance aux mammites
2017Nouveau programme d'élevage avec suppression des exploitations de testage Bruna ; nouvelle répartition entre Bruna Data (DLC, saisie des données sanitaires et génotypage) et Bruna Classic (DLC).
2016Introduction de la valeur d'élevage pâture (VEP) pour les vaches OB et introduction de la valeur d'élevage globale (VEG) sur une l'échelle de 1'000.
2016 Introduction du traitement électronique des commandes pour la sélection génomique
Proposition de AuktionsNet
2015Introduction de l’Académie race Brune (5 modules) dans différentes régions
Lancement des manifestations «La Brune chez les gens» dans des exploitations de HB dans différentes régions
Révision des statuts : compétence budgétaire transférée au comité
Jubilé: 125e marché-concours de taureaux de Zoug
Lancement du test de kappa-caséine dans le lait de citerne «FROMALYS»
2014Lancement du test génomique Brune originale
Lancement du service d'analyse FERTALYS
Lancement de la prestation de service «Consultation contributions aux systèmes de production»
2013Lancement de BrunaNet Mobile
Lancement de la saisie des données sanitaires
Lancement de la boîte aux lettres électronique (herdbook sans courrier papier)
20129e Congrès mondial des éleveurs de la Brune, BRUNA 2012 avec championnat d’Europe du 6 au 8 décembre 2012 à St Gall
Relance de racebruneCH et du site Internet Braunvieh Schweiz, refonte de l’identité visuelle de Braunvieh Schweiz dans tous les moyens de communication
Entrée dans les médias sociaux avec Facebook
Achèvement de la rénovation de l’aile III. Le personnel de Braunvieh Schweiz emménage dans les locaux rénovés de l’aile III
2011Lancement du programme vaches d’élite
L’assemblée des délégués décide le changement du nom de la fédération, désormais Braunvieh Schweiz
Introduction de l’identification des mammites (MID)
Photo: Suisselab
1er janvier: l’analyse de lait est délocalisée à Suisselab SA à Zollikofen
1er janvier: l’informatique et l’EVE sont délocalisées à Qualitas SA
2010Admission de l’Association des éleveurs Jersey comme nouveau membre collectif
Rénovation de l’aile II du bâtiment de la fédération
2009Décision de collaborer avec swissherdbook pour les analyses de lait, pour l’informatique et pour les EVE
Introduction de la sélection génomique
2008Introduction d’ExpoNet (inscription des animaux aux concours et aux expositions sur BrunaNet)
Introduction du test kappa-caséine pour lait en citerne et les vaches individuelles
Harmonisation européenne de la Description linéaire avec classification des vaches
2007Règlement de l’EVE pour l’assurance de la qualité du testage par la descendance
2006Adaptation des facteurs de correction des PP dans les épreuves de productivité laitière
2005Création de l’imprimerie de la FSEB pour les membres et pour d’autres clients
Introduction de la consultation zootechnique FSEB
Weiterbildung Team Zuchtberatung 2017
Introduction de l’EVE internationale pour la durée d’utilisation
2004Introduction du test d’acétone
Intégration du débit du lait dans la VEG et la valeur fitness
2003Nouvelle EVE fécondité femelle, intégration du TNR et du délai de mise à la reproduction dans la VEG, la VF et dans la VEE ; introduction de l’EVE internationale cellules somatiques
2002Introduction de l’EVE fécondité
2001Adaptation de la base VEG, VL, VF, VEG (base mobile, adaptation annuelle lors de l’EVE en mai)
2000Introduction de l’EVE durée d’utilisation, du modèle du jour de contrôle des caractères laitiers et adaptation de la base, VEG, VL, VF, VEE
Introduction de la place de marché électronique sur le site Internet et sur BrunaNet.
1999Introduction de l’EVE cellules somatiques, du modèle morphologie et introduction du plan d’accouplement sur BrunaNet (premier plan d’accouplement en ligne dans le monde)
1998Introduction de BrunaNet (premier système d’information du monde pour les éleveurs de la race Brune)
BrunaNet-Team Juni 1998
1997Fête du 100e et organisation de la conférence mondiale
1996Inauguration du site Internet de la FSEB
1995Introduction de la VE pour les animaux OB sur base OB
1993Introduction de la détermination de la teneur en urée
1992La définition du but d’élevage est pour la première fois divisée en une partie de texte conforme aux conditions actuelles et en une deuxième partie contenant les exigences concrètes.
Introduction du modèle animal BLUP.
1991Introduction de la détermination de la teneur en cellules somatiques
1990Typisation de la kappa-caséine
Zürcher Kantonale Braunviehausstellung, Uster April 1989
1988VEG pour les vaches et introduction de la base fixe
1983Introduction de l’EVE pour vaches utilisées dans l’accouplement dirigé
1978Le nombre des premières inséminations effectuées avec des taureaux BS est pour la première fois supérieur au nombre des inséminations effectuées avec des taureaux OB.
Introduction de la détermination générale des teneurs en protéines
Anna Eichhorn im damaligen Herdebuch
1971-1978Grand essai d’utilisation de taureaux Brown Swiss. Les objectifs des accouplements BS sont l’élargissement de la diversité génétique de la race Brune et l’amélioration de la productivité laitière, de la hauteur au garrot et de la précocité
1967Essai préliminaire d’utilisation de taureaux Brown Swiss
1964Introduction des points de productivité
1963Lancement des épreuves d’aptitude à la traite
1958Introduction du contrôle intégral en région de montagne
1954Remplacement des pesées effectuées par les propriétaires par les pesées mensuelles officielles
1952L’IA peut être appliquée pour lutter contre les maladies d’accouplement et pour la meilleure mise en valeur de taureaux particulièrement précieux
1950A l’assemblée des délégués, les éleveurs prennent une forte résolution contre l’IA
1949Une délégation du comité de la FSEB se rend en Angleterre pour s’informer sur l’insémination artificielle (IA)
Zuchtstierenmarkt Rapperswil, lesen des Hornbrandes im Jahr 1947
1939-1945Pendant les années de guerre, le terme rentabilité apparaît pour la première fois
1938La Fédération suisse d’élevage de la race Brune déplace son siège de Lucerne à Zoug
1935Le bureau fédéral du herdbook central est dissout ; les tâches respectives sont transmises au nouveau service du herdbook de la fédération
1933Première édition du «Bulletin»
1930Aux alentours de 1930, la tournée triomphale de la « belle vache » commence
1921Introduction du contrôle laitier
1920Constitution du bureau fédéral du herdbook central, géré par la Confédération
1913Introduction du certificat d’ascendance.
Première révision des statuts de la fédération
1910Le siège est transféré à Lucerne.
1902Premières épreuves de productivité laitière
18977 février: Fondation de la «Fédération des syndicats d’élevage de la race Brune suisses». Le siège se trouve à Bünzen AG. Le vétérinaire cantonal lucernois, le Dr Peter Knüsel, en est le premier président
1e pésident FSEB: Dr. Peter Knüsel
1e directeur FSEB: Heinrich Abt
1887Fondation du premier syndicat d’élevage bovin (Dürnten dans l’Oberland zurichois). Ensuite, de nouveaux syndicats sont constitués dans tous les coins du pays. La Confédération les encourage en versant Frs 300.- pour chaque fondation
1880Il n’existe officiellement plus qu’un seul «rameau», à savoir la «Race Brune suisse»
18791er herdbook suisse «Liste des animaux nobles de la race Brune»
1856/1862Grands succès aux expositions de Paris et de Londres, où la Suisse participe pour la première fois. Les visiteurs d’Amérique commencent à s’intéresser aux animaux suisses exposés
1848La Confédération décide des mesures économiques pour encourager l’élevage bovin. Plusieurs cantons exercent leur influence sur l’élevage bovin
jusqu'en 1848A côté de la sélection ciblée réalisée dans les grands couvents d’Einsiedeln, d’Engelberg, de Muri et de leurs alentours, l’élevage rural, dans les petites fermes, était plus ou moins livré à lui-même
515 apr. J.C.Servatius, le grand capitaine de Théodoric, roi des Goths, désigne ce bétail, par rapport au bœuf traditionnel, comme « plus précieux pour sa taille ». Les spécialistes supposent que ce bétail des Alamans s’est développé à la suite de croisements intervenus entre l’aurochs sauvage très fréquent en Europe centrale et le petit bœuf domestiqué par les Germains et les Celtes. Dans nos régions, ces animaux se sont ensuite accouplés avec le bœuf des marais. Seul le bétail des vallées grisonnes a suivi sa propre évolution. Il remonte aussi au bœuf des marais. Lors de leur migration au 4e siècle, les bergers rhétiques emmenaient également leur propre race. Elle mène du sang du ‘Primigenius’, mais elle provient de l’Italie centrale (Toscane). Du coup, la race Brune se fait nettement classer dans son ensemble ; elle fait partie du groupe du boeuf aux cornes courtes (bos brachyceros) qui comporte de bonnes parts de l’aurochs européen (bos primigenius Bojan). Jusqu’il y a peu de temps, les dessous de la ligne de séparation entre les élevages des races Brune et Tachetée dans notre pays n’étaient pas éclaircis. Dans le cadre du programme de recherche actuel « Programme de recherche national sur l’identité suisse (NF 21) », les historiens ont montré, à partir de recherches sur la survie du patrimoine celtique, l’existence d’une ligne mystérieuse passant entre le Napf et la Reuss. Cette ligne ne sépare non seulement les bases juridiques relatives à la remise des fermes aux héritiers, les coutumes païennes, les cartes à jouer françaises et allemandes, mais aussi les races Brune et Simmental. Les zones raciques ont donc des origines celtiques
200 apr. J.C. Après la fin de l’Empire romain, la partie orientale de notre pays est progressivement colonisée par les Alamans, une tribu germanique qui se distingue par ses relations particulières avec les animaux ; elle amène son propre bétail
2000-4000 av. J.C.Dans la région de la Suisse actuelle, on trouve les traces les plus anciennes des colonisations humaines situées aux bords des lacs préalpins. Il s’agit de cités lacustres des âges du bronze et du fer. Le bœuf des marais (bos brachyceros) fait partie des animaux domestiques ; il s’agit d’une espèce bovine petite et gracile avec des membres fins et des cornes courtes. D’après les ossements découverts, la hauteur au garrot s’élevait à environ 120 cm, le poids était de 400 kg. Ce bœuf provenant de l’Est (Caucase et Asie Mineure) représente la base et ainsi l’origine de toutes les races bovines des Alpes centrales et orientales, donc aussi de notre race Brune

Téléchargement